STUDIOBANLIEUE hr
STUDIO BANLIEUE

STUDIO BANLIEUE - JNRC

Durée: 151 minutes
JNRC a balladé sa caméra dans les banlieues chaudes des quartiers Nord de Marseille.Il a réussi à filmer en solo de vrais mecs hétéros, virils, bruts de décoffrage quis'exhibent sans pudeur.13 solos sous plusieurs facettes et plusieurs éjacs 1 scène de baise !150 MINUTES - 14 SCENES
STUDIOBANLIEU12 4
STUDIOBANLIEU5 4
STUDIOBANLIEU4 1
STUDIOBANLIEU1 4
STUDIOBANLIEU8 1
STUDIOBANLIEU4 3
STUDIOBANLIEU5 1
STUDIOBANLIEU6 3
STUDIOBANLIEU7 1
STUDIOBANLIEU12 1
STUDIOBANLIEU8 5
STUDIOBANLIEU1 1
Séquences vidéos tirées du DVD
actuellement disponibles sur ce site
Le regard du jus
Le regard du jus

Il n’a pas donné son prénom. Il a juste envoyé un message pour dire que c’était OK de venir le filmer se branler dans immeuble en banlieue. JNRC débarque avec sa caméra, tout excité. Et pour cause : il a adoré les photos de ce jeune hétéro. Un mec à la gueule si craquante. Son visage est super beau avec une petite bouche délicieuse, un nez parfait et un regard qui sent le jus. Son léger strabisme quand il s’astique le rend irrésistible et on ne demande qu’à le voir en train de cracher son foutre pendant des heures. Il va s’en mettre partout dessus, jusque sur ses panards.

 

Serge, 39 ans, est un bel homme viril. Il se livre ici sans pudeur pour un moment de branle chaud bouillant. Bien posé sur le lit, il se met à l’aise, à poil et commence à prendre sa tige en main. Elle ne s’arrête plus de grandir au fil des vas et viens prenant une taille impressionnante. Il pourrait l’astiquer à deux mains tellement elle est bien grosse. Se prenant au jeu de l’exhib, Serge se montre de la tête aux pieds. L’impression d’y être et de sentir le parfum de la sauce de ce pur mâle qui se fait venir bien à fond.

 
Tu es bandant mon hétéro
Tu es bandant mon hétéro

Ce mec hétéro était surpris quand JNRC lui a demandé s'il voulait tourner devant sa caméra. "Pourquoi moi ? J'ai rien de spécial" a-t-il répondu. C'est que les jeunes femmes, avec qui il baise d'habitude, ne l'ont jamais complimenté. Il n'a pas conscience de son potentiel sexuel. Flatté que quelqu'un le considère comme un objet de désir, il accepte de se mettre à poil devant la caméra. Peu importe que ce soit un mec qui mate. Il se laisse aller et kiffe qu'on lui dise qu'il a une bonne bite et un super cul. Il s'exhibe de plus en plus et se met à bander. Comme les autres avant lui, il ne va pas résister à se branler. Et découvrir par la même occasion que le regard des garçons qui se posent sur lui peuvent le faire juter.

 

Quand on est réalisateur de porno gay on fait parfois des rencontres inoubliables. C'est le cas avec ce brun sublime que JNRC a croisé en banlieue. Ce mec ne baisera jamais un autre mec mais en cette après-midi il a dit oui, par on ne sait quel miracle, pour se taper une queue devant nous. Des yeux magnifiques, des traits de visage divins, un corps parfait et une de ces queues... JNRC tremblait en tenant la caméra tellement c'était chaud à regarder. Et sa bite avait une odeur délicieuse, on sentait déjà le parfum du sperme prêt à se déverser. Quand c'est arrivé, pas de déception : des gros filets de jus, généreux, merveilleux. De quoi donner envie de regarder ça encore et encore.

 

Si JNRC a tourné pendant des années sans se lasser c'est grâce à des mecs comme Farid. Ce beau rebeu des quartiers chauds a de la magie dans les yeux et une curiosité sans limite. Hétéro, il est jamais fermé d'esprit et a toujours aimé converser avec JNRC. Il savait bien que le gars tournait du porno avec des gays et ça l'a toujours intrigué. Quand le réalisateur lui a proposé d'essayer, juste en solo, pour voir ce que ça fait de se branler devant des mâles, Farid a voulu testé l'expérience. Et c'est une révélation. Bogosse, avec une superbe belle bite arabe et un gland délicieux, Farid est à tomber et ultra excitant. Et c'est peu dire qu'il se prend au jeu, montrant tout son corps, ses beaux panards et son cul viril. Il va tellement s'exciter que son dard va mouiller à fond avant de faire jaillir sa semence orientale.

 

Romain est un mec de l'Est, Homme mur de trois progénitures. A 43 ans, c'est un homme accompli, macho, alpha. Il travail dans une usine et le soir videur dans une boite craignos. Sa femme l'a quitté il y a quelque années, pour des raisons de "rudesses conjugales". Sur décision de justice il doit envoyer de l'argent à sa femme tous les mois. Une branlette devant le caméra pour quelques billets de plus, cela lui pose pas de problèmes. Totallement sûr de sa virilité, il n'a pas honte de sortir sa grosse bite poilue et de montrer ses grosses couilles pleines de jus. Un homme qui fait peur, mais putain qu'est ce qu'il est sexe !

 
Sexy rebeu hétéro
Sexy rebeu hétéro

Quelle beauté ce magnifique rebeu ! JNRC l'a chopé quelque part dans la banlieue de Marseille. Dans son regard, on sent le besoin de niker, de se vider les couilles, dans une chatte ou cul, peu importe. Ce genre de mec se fait accoster direct dans la rue, tellement il est beau, viril, excitent. Ses origines turques et algériennes y sont pour quelque chose. Et sa belle bite de rebeu. Délicieuse ! Il se branle devant tes yeux, il montre tout et n'attends que tu ouvre ta bouche pour recevoir sa sauce de mec. Une beauté !

 
Bite d'hétéro au coeur de la nuit
Bite d'hétéro au coeur de la nuit

JNRC était au volant de sa voiture pour rentrer de vacances. La nuit, le noir total, un peu de fatigue. Il a croisé par hasard lors d'un arrêt ce mec étranger. Un très beau mâle, viril et hétéro. Bien évidemment, comme à son habitude, le réalisateur a attisé sa curiosité en lui parlant de l'argent facile que se faisaient les mecs, même hétéros, en se branlant devant sa caméra. Le gars n'a pas voulu lui donner son nom mais il a dit que ça le branchait. Ca tombait bien, il avait justement envie de se faire gicler. Finalement JNRC a donc fait une pause à l'hôtel et a filmé cet hétéro barbe de 3 jours, tatoué, en train de se faire du bien. Et devinez quoi ? Il a pas mis longtemps à cracher ! C'est que la situation d'être exposé au regard des hommes l'a excité...

 

3h du mat, JNRC conduit au coeur de la nuit. C'est alors qu'il prend en stop ce mec, un jeune rebeu charmant et peu causant. Avec sa tchatche légendaire, le réalisateur arrive à convaincre cet hétéro de venir dans son studio et de s'exhiber devant sa caméra. Le gars est étonnamment à l'aise, fait pas de chichis et sort sa grosse bite. Plus il s'astique et plus il prend goût à l'exercice. Il sait qu'il en a une grosse et il sait qu'elle est pleine à craquer de foutre puisqu'il s'est pas fait spermer depuis 3 jours ! Autant dire que le solo sera réussi et que la semence va être déversée en grosse quantité !

 

Ce jeune beur hétéro a compris depuis longtemps qu'il plaisait. Personne ne résiste à la beauté de ce brave garçon marocain, bourré de charme et d'assurance. Regard dominant, provocant et profond, corps bien entretenu, traits de visage parfaits et une bite arabe juste parfaite. Un bogoss rebeu comme on aime. Les jeunes femmes comme les mecs le regardent dans la rue sans vergogne. Un chouia narcissique, le bel arabe n'a pas pu refuser l'invitation de JNRC de s'exhiber devant sa caméra. Avec plaisir et fierté, il montre sa grosse bite arabe, ses couilles poilus, son torse imberbe et finement musclé. Le gars va se masturber, toucher, faire cracher sa bite de rebeu bogos. Ne résiste pas : vénère-le toi aussi !

 
J’aime que les gays se branlent en pensant à moi
J’aime que les gays se branlent en pensant à moi

Comme beaucoup de mecs que JNRC a rencontré, cet hétéro n’a pas froid aux yeux. Il a beaucoup d’amis gays et il a souvent remarqué que les gars en avaient après sa bite. Il faut dire que sa tige, qu’il exhibe à la première occasion, a l’air très bonne et qu’il a un fort joli corps. Coquin comme tout, il n’aime rien autant que d’être flatté et désiré. Alors il a pas hésité à venir exposer son sourire et son manche devant la caméra et le fait de penser que des gays vont se toucher, éjaculer, en le regardant le chauffe : un beau Narcisse plein de foutre.

 
Footeux hétéro, le feu à la queue
Footeux hétéro, le feu à la queue

Encore une belle trouvaille réalisée par JNRC ! Voici Michel, footeux amateur qui réalise de bons scores dans son club local. Il est apprécié de tous, il a un charme dévastateur et JNRC pensait que ça allait être compliqué de le convaincre de se branler devant sa caméra. En fait non : Michel est très exhib, fier de sa queue et un peu bi sur les bords. Ca l'a donc carrément chauffé et il nous a offert un de nos meilleurs solos. Ce gars aime la branle et il a un super manche pour s'éclater. Il sait se taper des queues bien puissantes et intenses et son visage fait des expressions trop bandantes alors qu'il sent que le moment de lâcher la sauce approche. Aguicheur, sportif, charmant, plein d'assurance : sa bite, tu vas la vouloir.

 

C’est une spécificité propre à certains.jeunes mecs. Quand on a à peine une vingtaine d’années, on n’est pas encore vraiment sûr de soi et on ne se rend pas compte à quel point son corps de minet imberbe peut être beau et excitant. Rodrigue est bourré de charme et a un potentiel sexuel énorme. Mais il est timide comme tout et ne croit pas en lui. Grâce à ce solo pour JNRC, il va reprendre confiance en lui. Nu, en pleine masturbation, il sent comme tout le monde le désire, qu’il peut un objet sexuel et qu’est-ce que ça l’excite ! Si lui est timide, sa bite semble extravertie, bandant dure et giclant des litres de foutre dès que l’occasion se présente.

 

Khalid est habitué à draguer des meufs, à être celui qui a le contrôle. Mais il y a des choses que l'on ne peut contrôler. Comme cette chose qui le pousse depuis des mois à se branler en imaginant des zobs et des culs de mâles. Khalid a essayé de ne pas trop y penser sérieusement mais le fait est là : il est de plus en plus attiré par les mecs. Il finit par céder à la tentation et rencontre un trentenaire gay. Khalid pense qu'il va le niquer comme une femelle. Mais non. L'homme entend bien le prendre en main et lui faire découvrir le plaisir de la . A genoux, la grosse bite contre ses lèvres vierges, le joli rebeu découvre ce que ça fait d'obéir, de sucer et de vénérer un mec dominant. Il va vite se prendre au jeu et cracher comme jamais.

 
Nouveaux DVD
sur JNRC
Good times 2
Good times 2
Sspeed
Sspeed
Break
Break
Africa Sex
Africa Sex
Bidasses
Bidasses
Colors
Colors
Casernes
Casernes
BBK S : dépendants au jus
BBK S : dépendants au jus
Game Over 2
Game Over 2
Sens Interdit 1
Sens Interdit 1
Sens Interdit 2
Sens Interdit 2
C'X : en perm, les militaires sperment
C'X : en perm, les militaires sperment
Système D 1
Système D 1
Système D 2
Système D 2
Carton Rouge
Carton Rouge
Système D 3
Système D 3
BBK 2 : la chaleur de nos jus
BBK 2 : la chaleur de nos jus
Again
Again
BBK 3 : se remplir entre cousins
BBK 3 : se remplir entre cousins
Game Over 1
Game Over 1
BI ONE 2
BI ONE 2
BBK 5 : videurs de rebeus
BBK 5 : videurs de rebeus
BBK 7 : rebeus hétéros pour trous gays accros
BBK 7 : rebeus hétéros pour trous gays accros
Legionnaires
Legionnaires